Archives de octobre, 2014

Délivre-moi de J. Kenner

Publié: 30 octobre 2014 dans Erotisme
Tags:

couv67488741

tome 2 – tome 3

Auteur: J.KENNER

Editions: Pocket

Pages: 466

Prix: 7.30 euros

Temps de lecture: 1 jour et demi

Résumé:

Damien Stark est un riche homme d’affaires, d’une rare séduction. Tout ce qu’il veut, il l’obtient. Et ce qu’il veut par-dessus tout, c’est Nikki. Quand il lui fait une proposition qu’elle ne peut refuser – poser nue pour un tableau en échange d’un million de dollars -, la jeune femme est terriblement troublée. Elle ne comprend pas l’étrange attirance que cet homme exerce sur elle. Elle ignore aussi qu’il la soutient à son insu depuis des années et que cette offre n’est pas un hasard.
Elle voudrait fuir, mais elle accepte… en espérant qu’elle ne perdra pas son âme dans ce marché.
Car le simple frôlement de Damien la consume et ses yeux semblent cacher de sombres desseins.

Mon avis:

Je ne suis pas super fan des romances à proprement parler, même si quand on regarde mon blog j’en ai lu pas mal, oui c’est vrai, mais bon, je les tries sur le volet. Ce que je voulais moi c’étais du SEXE par de l’amour romantique mais un truc bien gore qui va droit au but si je puis me permettre. 

Donc c’est comme ça que je me suis retrouvé à la caisse de mon libraire avec « Délivre-moi » , tout en priant la divinité des romans érotiques de ne pas me retrouver avec les 50 nuances de Grey (trilogie que je n’ai toujours pas lue et que je ne suis pas prête de lire). 

Tout d’abord les personnages: J’ai beaucoup aimé Damien Stark , c’est un homme de pouvoir qui à tout ce qu’il veux comme il veux, il dirige, commande, exige… mais à de vrais cadavres dans le placard, c’est ça que j’aime, ce ne sont pas des personnages parfaits que l’on à là et ce n’est pas qu’une histoire de fesses non plus car plus l’histoire avance , plus on entre dans une intrigue pas digne d’un bon polar tout de même , mais avec un cadavre, de l’argent , des menaces, et un sombre passé on peut arriver à faire un truc pas mal. Pour notre chez Nikki c’est différent quand elle parlait de sont passé j’étais plus mal à l’aise car le histoires avec sa mère m’a angoisser et j’avais qu’une envie tuer la mère étrangler de mes propres main, j’ai moi même peur des enfermements alors je ne me sentais pas vraiment bien. Je peux comprendre que sa personnalité « rire, pleurer, s’énerver, rire… » puisse en énerver plus d’une car c’est chiant mais en même temps , elle aurait été beaucoup moins intéressante si elle aurait agit comme une digne « miss Texas » de ce nom, a dire ou à tout. Il faut un peu de piment. 

Pour les scènes classées X je m’attendais à pire , ce qui m’a soulagé c’est qu’il n’y a pas que ça dans le roman, même si j’admire leur endurance à toute épreuve et que je fait une « hola » bien mérité à la « chatte » de Nikki qui doit plus sentir grand chose à l’heure qu’il est^^ 

Pour moi ce roman et un petit coup de coeur, vraiment j’ai beaucoup aimé et j’attend avec impatience de connaitre un peu plus les intentions de Monsieur-je-peux-m-acheter-des-petites-planètes et son passé. 

Cinder de Marie Sexton

Publié: 28 octobre 2014 dans Romances MM

R010-Cinder-0x0

Auteur: Marie Sexton

Editions: MXM BOOKMARK

Format: E-BOOK

Prix: 2.99

Temps de lecture: 2 heures

Résumé:

Eldon Cinder donnerait n’importe quoi pour revoir le prince Xavier une dernière fois, mais seules les femmes sont invitées au bal royal. Quand une sorcière propose de faire d’Eldon une femme pour seulement une nuit, il accepte.

Un sort.

Une nuit.

Une danse.

Qu’est-ce qui pourrait mal tourner?

Mon avis:

Une version de Cendrillon version Romance MM. Ceci est mon premier livre de ce genre et je suis plus qu’agréablement surprise, c’est doux, incroyablement doux à lire, tendre. J’ai toujours pensé, enfin jusqu’a maintenant, que la romance MM n’étais pas pour moi dans le sens ou je ne pouvais pas m’identifier aux personnages, mais j’ai découvert que finalement je n’avais pas besoin de me projeter dans les personnages mais juste être spectatrice de l’histoire, me laisser porter par leurs émotions et me régaler.

J’ai beaucoup aimé cette version de l’histoire de Cendrillon même si au bout d’un moment on fini par complètement l’oublier, en tout cas pour ma part. Les personnages sont attachants , enfin pas tous hein! sinon cela ne serait pas drôle. C’est bien écrit, la couverture est sympa. Le temps de lecture est d’environ deux heures de quoi vous occuper entre deux livres. 

Je remercie Lena Polskaia qui m’a initiée à la romance MM c’est une belle découverte et je ne pense pas m’arrêter là. 

couv38365292

Tome 1 – Tome 2

Auteur: Alan Bradley

Editions: 10/18

Pages: 406

Prix: 7.90

Temps de lecture: 1 semaine

Résumé:

En accueillant une diseuse de bonne aventure sur les terres de Buckshaw, Flavia ignore qu’elle vient de mettre les pieds dans une sombre histoire. En quelques jours, la gitane échappe de peu à une tentative de meurtre, un jeune vaurien est retrouvé pendu à une fontaine non loin du manoir, et on déterre le corps d’un enfant disparu des années plus tôt. Pour faire la lumière sur cette affaire sans queue ni tête, Flavia va devoir recourir à sa science des poisons et à les inspecteurs de police sont bien décidés à ne pas la laisser faire.

Mon avis: 

Alors en commençant ce roman je me suis dit « c’est un polar ce n’est pas grave si c’est un troisième tome », je me suis bel et bien trompé, car si j’avais commencé par le premier tome comme une personne « normal » j’aurai apprécié bien plus l’univers de Flavia et Flavia elle même. Elle est vraiment génial cette gamine de onze ans, hyper précoce. 

Donc Flavia est une jeune, très jeune détective en herbe, passionnée de chimie et des intrigues, curieuse, intelligente et persévérante, rien ne l’arrête. Elle se retrouve avec plusieurs affaires sur les bras, et indépendamment de sa volonté, il faut bien le dire, cette jeune fille à la poisse et c’est toujours sans vraiment le vouloir qu’elle tombe sur des scènes de crimes. 

C’est un vrai polar à l’anglaise, avec un peu de chance, on arriverais presque à sentir l’odeur du thé. J’aime vraiment ces ambiances feutré, guindé avec toutes ses politesses. 

Même si pour moi cela à été une lecture agréable, j’ai quand même eu des moments de zones d’ombres, il me manquait des éléments pour apprécier un peu plus le moment. Je pense lire le tome 1 et le tome 2 et re lire le tome 3. C’est une saga que je recommande aux personnes qui aime l’action sans que cela soit trop flippant à lire.

C’est un livre qui passe comme un bon choux à la crème.

Feu de glace de Nicci French

Publié: 19 octobre 2014 dans Thrillers
Tags:

couv59589720

Auteur : Nicci French

Editions: Pocket

Pages: 468

Prix: 7.30 euros

Temps de lecture: 4 jours

Résumé:

Il a suffi d’un échange de regards avec un inconnu croisé dans la rue pour qu’elle renonce à tout. Lorsqu’Alice Loudon se lance tête baissée dans sa relation avec Adam Thallis, elle ne connaît rien de lui, pas même son nom. Sous l’emprise de la passion, elle quitte son compagnon pour aller vivre avec Adam et l’épouse dans les deux mois qui suivent leur première rencontre. Mais à mesure qu’Alice découvre la personnalité complexe et tourmentée de son mari, ce qui n’était que simple curiosité va virer à l’obsession, menaçant peu à peu son couple et son équilibre mental. En fouillant dans le passé d’Adam, c’est sa propre vie qu’elle met bientôt en danger.

Mon avis: 

Alice à une vie des plus banale, un travail qui lui convient, un appartement, un groupe d’amis soudés et un compagnon depuis quelques années, mais un jour dans la rue elle tombe sur Adam Tallis, un alpiniste reconnu, entouré de mystère. Ils semblent s’attirer comme deux aimants, ils ne peuvent contrôler leur pulsion et font l’amour dans un bureau avant même d’échanger les banalités d’usage. Alice au fil des semaines devient de plus en plus accro à cette homme qu’elle ne connais à peine et va tout quitter juste pour lui, pour son amour, pour leur sexualité bestiale, elle va s’abandonner totalement à lui au point de se marier quelques semaines plus tard et tout accepter de sa part. 

Mais voilà Alice est curieuse et elle veux tout savoir de son bel alpiniste, de son héro, tout jusqu’à la moindre conquête , d’ailleurs elle est obsédé par les filles qu’il aurait eu avant de l’avoir elle. Elle va fouiller, fouiller jusqu’à tomber sur des choses pas très catholique, un passé houleux que Adam ne souhaite pas partager avec elle.

C’est une histoire d’amour qui me met mal à l’aise, où Adam demande une totale confiance à Alice, une histoire d’amour où il n’y a de la place que pour eux, exclusive, mal saine, qui va dériver petit à petit en maltraitance sexuel. Mais Alice est accro, elle aime Adam, elle veux Adam elle ne respire et ne vit que pour lui en total soumission, elle va s’oublier elle même, maigrir, arrêter d’exister en tant que telle pour fusionner avec son bel amant. Une histoire qui m’a étouffer par moment car ce genre d’histoire d’amour est un feu de paille et me gêne beaucoup.

Au niveau des personnages, Alice est une jeune femme banale, je l’aime bien, elle à la tête sur les épaules (enfin presque) , elle est curieuse, intelligente. Pour Adam c’est différent c’est un pervers narcissique du plus au point et je les hais! Deborah quant à elle je ne lui fait pas confiance jusqu’à la fin je ne lui fait pas confiance, elle cache quelques chose, je suis mal à l’aise avec elle , mais je n’arrive pas à savoir trop pourquoi.

C’est le troisième livre de NICCI FRENCH que je lis et ce n’est pas le meilleur, j’ai presque voulu l’abandonner, mais comme j’avais lu deux autres livres « Sourire en coin » et « Jeu de dupes » que j’avais adoré je me suis dit qu’il fallait que je persiste, que c’était un thrillers psychologique et que tout résidais dans la lenteur de l’histoire, dans les longues descriptions qui nous plonge toujours un peu plus dans le gouffre de l’histoire. J’ai bien fait de continuer car l’histoire n’est pas si mal, même si je persiste, pour moi ce n’est pas le meilleur roman de ses deux auteurs mais avec cette tension psychologique je l’ai fini d’une traite car je voulais absolument savoir comment il se terminerais. Au final une fois que l’on est dedans on est obligé de le terminer.

gode-save-the-pine

Auteur: Jacinthe Nitouche

Editions: Edibitch

Format: E-BOOK

Prix: 0.99 euros

Temps de lecture: 1 heure

Résumé:

Je me regarde dans le miroir et remercie dame Nature de m’avoir autant gâtée. J’ai de grands yeux gris et des cheveux noirs coupés très courts pour faire ressortir mes traits fins. Je mesure 1,67m et je suis parfaitement équilibrée. J’aime mettre en valeur ce que je vois. Pourquoi cacher ce don qu’on m’a offert ? Ce serait un sacrilège. Je ne vous l’ai peut-être pas dit, mais j’ai une très grande confiance en moi qui me permet de me sortir de toutes les situations sans en pâtir. C’est grâce à elle que je survis dans cette jungle. Je n’ai pas peur de rencontrer des problèmes dans ce monde parce que je suis les problèmes. Je peux vite devenir ton pire cauchemar. Je suis ce qu’on appelle une garce ! Et je l’assume totalement. Pour le moment, c’est même ma seule raison de vivre.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver l’un des personnages de BORA BORA BITCHE’S, et pas n’importe laquelle PHILLIS la reine des Garces en puissance, elle est celle que l’on déteste que l’on jalouse mais surtout elle est ce qu’on aimerais être nous. Et oui une Garce une vrai qui s’assume et n’a peur de rien. Que du bonheur que de retrouver le temps d’une heure de lecture la plume de Jacinthe Nitouche^^ 

Dans cette nouvelle, on en apprend un peu plus sur Phillis et sa vie de dingue, de reine du sexe et un peu plus sur sa personnalité, ce qui fait que je m’accroche encore plus à elle. En plus j’ai enfin mon explication sur la fameuse « chandelle du feu » et sur son secret de « fabrication » on peut dire. Et le best of bonus suprême LA rencontre avec les morues, mon passage préféré est la « brochette de cul » qui m’a fait vraiment rire.

Cela fait vraiment du bien de lire un livre de Jacinthe Nitouche, c’est la seule auteure qui arrive à me faire rire du début à la fin du livre, il a un vrai effet anti dépresseur. en plus l’e-book est à 0.99 centimes, cela ne vaux vraiment pas le coût de s’en passer.

Vivement Bora bora bitche’s 2^^ 

10612781_799606616747780_299402506107396574_n

Auteur: Aude Réco

Editions: Editions du Petit Caveau

Format : E-pub

Prix: 3.99

Temps de lecture: 2 heures

Résumé:

Angleterre, année 1890…

Ellen Covert vit dans un manoir victorien sujet à d’étranges manifestations : empreintes de pas mouillés, robe de mariée qui saigne,…

L’atmosphère se charge de mystère jusqu’au jour où son futur époux est retrouvé mort au matin de ses noces.

En dépit des conventions, Ellen enquête sur le mystère de la demeure et sur celui qui entoure sa propre personne. Dépourvue de droits, elle se heurte aux secrets de son père et à la mort mystérieuse d’une esclave.

Perdue entre intimes convictions et troubles, elle s’apercevra que le plus grand danger ne vient pas d’où elle pense…

Mon Avis:

Une ambiance mystérieuse, des scènes paranormales, un mariage qui tombe à l’eau, une robe de mariée qui saigne, des non dit qui ajoute du plomb dans l’ambiance, voilà ce que l’on trouve dans ce petit roman.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Ellen, elle est curieuse et courageuse et elle se donne comme ça pour une première dans son jardin avec le jardinier , c’est qu’elle n’a pas froid aux yeux la petite.

On sent le poids du secret durant toute la lecture, sans est même étouffant parfois mais franchement bien écrit.

Le dénouement m’a laissé sur les fesses car je ne m’attendais pas du tout à ça, et pas aussi rapidement.

Cela à été une très bonne lecture, et une bonne découverte j’ai beaucoup aimé. La couverture est juste sublime. Cette collection Gothique des Editions du Petit Caveau commence bien!

LC

Auteur: Stephen King

Edition: Le livre de poche

Page: 636

Prix: 8,10

Temps de lecture: 5 jours

Résumé:

Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s’installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin , le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque « simetièrre » où des générations d’enfants ont enterré leurs animaux familiers. Mais au delà de ce « simetièrre », tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des Indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses. Un drame atroce va bientôt déchirer l’existence des Creed, et l’on se trouve happé dans un suspens cauchemardesque…

Mon avis:

Une famille comme une autre, s’installe dans leur nouvelle maison, mais sans avoir même franchis le pas de la porte, les ennuis commencent, l’angoisse qui prend les personnages commence à s’insinuer parmi la lecture, Gage, le petit bonhomme de 2 ans se fait piquer par une guêpe, Ellie la petite fille de 5 ans, tombe et se coupe dans le nouveau jardin, Rachelle L’épouse et sur les nerfs, Louis le mari, ne retrouve plus les nouvelles clefs de la maison mais heureusement Jud leur nouveau voisin de 83 ans, arrive pour leur souhaiter la bienvenue et en moins de deux secondes, enlève le dard de Gage, propose de soigner Ellie et va donner un double des clefs de la maison à Louis… une gentil voisin … peut-être un peut trop gentil même.

L’ambiance du livre est pesante, et les actions se succèdent aux longues descriptions qui parfois m’ont données envie d’abandonné ou de sauté des pages, chose que je n’ai pas faite, je me suis accroché car persuadée que King voulais nous « endormir » pour frapper plus fort et j’avais raison. Son écriture est hypnotique et l’on ne peux pas décrocher comme ça du livre.

Niveau frayeur , je me suis posé des questions car par moment , et surtout au milieu du livre, je rigolais plus qu’autre chose avec les réflexions de Louis, alors je me suis demandé si j’étais normal ou si l’auteur gardait son lot de frayeurs pour les dernières pages.

Pour les personnages j’ai eu mon coup de coeur pour Ellie, cette petite fait de sacrées réflexions qui m’ont beaucoup fait rire. Louis est pas mal non plus avec son humour et sa tendance à faire tampon au caractère un peu impulsif de sa femme qui elle par contre m’a insupporté tout le long du roman sauf à la fin, elle avait semble t il retrouvé un peu de raison ou pas… Quant aux voisin depuis le débit on sent qu’ils ne sont pas « tout propre » et qu’ils cachent quelques chose, alors vrai ou faux? Il vous faudra lire le roman pour le savoir.

J’ai lu ce livre dans le cadre du « Qui m’aime me suive » de Caro Verdelivre (ici) c’était pour moi l’occasion de lire mon premier King sans être seule, car tout au long de la lecture , tout les 10 chapitres, on s’envoi un mail pour dire notre ressenti et on échange avec les personnes qui lisent aussi le livre, c’était tellement sympa que je la suis encore la semaine prochaine avec le roman :

Le secret de Crickley Hall de James Herbert

téléchargement (1)

Mon suivi de sagas #1

Publié: 10 octobre 2014 dans Suivi de sagas

541700_460962337300295_2056122560_n

(c’est Galleane qui à crée cette bannière mais apparemment le groupe sur facebook n’existe plus) 

Coucou tout le monde,

Aujourd’hui nous sommes le 10 et c’est mon rendez vous « suivi de sagas » .

En un mois j’ai commencé :

FUNEBRES de Rachelle Caine

  1. Boulot mortel

LE BAISER DE L’ANGE de Elizabeth Chandler

  1. Tome 1

BORA BORA’S BITCHES de Jacinthe Nitouche

  1. Tome 1

REQUIEME POUR SASCHA de Alice Scarling

  1. Lacrimosa
  2. Dies Iare

FELICITY ATCOCK de Sophie Jomain

  1. Les anges mordent aussi
  2. Les anges ont la dent dure

Donc cela me fait 5 sagas commencées le mois dernier et aucunes terminées.

Papier

Auteur: Sire Cédric

Edition: Pocket

Pages: 655

Prix: 7.90

Temps de lecture: 24h

Résumé:

Cité les Ruisseaux. Surveillance de nuit. Eva Svärta et Erwan Leroy espèrent enfin faire tomber Ismaël Constantin. Mais le feu ravage son appartement et la caïd meurt brûlé vif. Neuilly sur Seine. L’argent, le pouvoir, la beauté… Madeleine Reich avait presque oublié qu’il y avait un prix à payer. Ce soir, les anciennes blessures se rouvrent, et l’heure est venue d’affronter sa peur. Eva la policière albinos, ne le sait que trop bien: le temps n’a pas de prise sur les liens tissés dans le sang. Surgis de l’ombre, les fantômes du passé réclament leur dû.

Mon avis:

Ahhh Sire Cédric MON CHOUCHOU depuis la découverte de ANGEMORT l’année passée, depuis je lis toutes ses parutions en poche avec toujours la même excitation, car lui seul sait manier la « double plume » à la fois le THRILLER et le FANTASTIQUE ce qui vous donne une petite bombe entre les mains à ne lâcher sous aucun prétexte.

Nous retrouvons dans ce roman, Eva la flic Albinos (du roman DE FIEVRE ET DE SANG ) et Alexandre Vauvert dans un thriller des plus excitant. Un incendie se déclenche, un corps retrouvé calciné et mutilé, un bébé dans congélateur tout est réunis pour que Eva et son coéquipier Erwan se lance à la poursuite du pyromane. 

De son côté Alexandre Vauvert est pris dans une histoire de disparition mystérieuse d’un des hommes d’affaire le plus puissant de la région. Sans le savoir les deux histoires sont liées et Eva et Alex vont se retrouver. Je ne peux pas trop en dire sans tout dévoiler, car ce roman se savoure en même temps qu’il se dévore. 

La plume de Sire Cédric est simplement magique il arrive à mêler fantastique et réalité. Ses personnages sont attachants et atypiques , avec leur démons, leur blessures et leur volonté de combattre le mal.  Que dire de plus mis à part qu’évidement ceci est un coup de coeur dévoré en 24h.

Papier

Auteur: Rachel Caine

Editions: J’ai lu

Pages: 444

Prix: 8,90

Temps de lecture: 7 jours

Résumé:

« Après avoir servi quatre ans dans l’armée, j’ai choisi une reconversion dans un secteur plutôt original: le service funéraire. Mois qui croyais que le contact avec les morts serait moins stressant qu’un champ de bataille, j’étais loin du compte… Qui veut déterrer les secrets des pompes funèbres Fairview a tôt fait de se retrouver six pieds sous terre, sachez le! »

Mon avis: 

Bryn est une jeune femme courageuse, curieuse, intelligente qui décide de se reconvertir dans les pompes funèbres. Les morts ne la dérange pas, elle en à vu d’autre à l’armée, mais elle voulait retrouver une vie tranquille et sans surprises chose qu’elle pensait avoir trouver après sa première journée de travail qui va finalement mal se terminer et la porter là où jamais elle n’aurait pensé pouvoir  revenir. 

L’auteur ne nous laisse pas de répit et enchaîne les événements sans avoir d’autre choix que de suivre le rythme addictif du roman. Même si l’univers concerne les morts je n’ai pas du tout trouvé ça lugubre ou dérangeant. L’histoire est bien mené les personnages sont bien posés. L’histoire prend de l’envergure au fils des pages, des personnages s’ajoutent.

Je lis de la Bit-Lit depuis un an un peu près mais je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire. J’ai beaucoup aimé les style d’écriture de Rachel Caine que, honte à moi, je ne connaissais pas. C’est un très bon premier tome et le deuxième  vient tout juste de sortir et j’espère pouvoir le lire bientôt .