Les larmes rouges T2 – Déliquescence de Georgia Caldera

Publié: 19 janvier 2015 dans Fantastique, Gothique
Tags:, ,

couv20199441

Auteur: Georgia Caldera

Edition: J’ai lu

Pages: 764

Prix: 10.90 euros

Temps de lecture: 19 jours.

Résumé:

« Les réminiscences n’étaient que le commencement… »

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès de Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

Mon avis:

J’ai mis 19 jours à lire se roman, donc cette dernière semaine plusieurs heures tout les jours, pourquoi autant de temps? Pour plusieurs raisons, déjà les 767 pages du roman, mais j’adore les pavés donc cela ne me gêne pas et j’ai souvent mis le roman de côté en me disant « je fait une pause je le finirais plus tard. » mais finalement je le reprenais aussi vite trop curieuse de connaitre l’histoire de Henry, car si l’histoire est addictif, le caractère des personnages l’est beaucoup moins. Dans le premier roman, j’ai détesté Cornelia et j’avais de l’empathie pour Henry le pauvre vampire mal aimé et torturé par une gamine de 19 ans qui n’y connaissait rien à la vie avant et encore moins maintenant. Trop curieuse , trop naïve, trop impulsive, irréfléchie … enfin bref, mais l’histoire me tenais déjà en haleine, alors j’ai commencé le tome 2 en mettant de côté ma révulsion pour Cornelia. Alors dans le deuxième tome jusque un peu avant la moitié du roman mon avis c’est inversé, j’avais un gros malaise avec le comportement d’Henry, genre relation non constante. Il se faisait trop présent et moi mon personnage je l’imagine vieux , plutôt que beau et jeune . Puis la tornade Cornelia à repris le dessus et là heureusement que l’histoire et génial, l’ambiance me plait, et que Georgia à su aiguiser ma curiosité avec le passé de Henry, car j’ai lu la moitié du livre en en moins de trois jours. N’empêche que si j’aurai pu j’aurai mis une belle gifle à l’Hybride, alors je ne sais pas si cela est voulu ou pas mais j’espère que dans le troisième tome elle prendra un peu en maturité.

La fin ma juste mis un air béa sur ma tête et senti la frustration monté, si j’aurai été Henry j’aurai bien cassé un ou deux carreau moi aussi.

Il faut reconnaître que Georgia Caldera avec sa saga des LARMES ROUGES possède le don de nous faire passer part toutes les émotions plus contradictoires les unes que les autres, tout en rendant sont écriture plus addictive de pages en pages.  Donc vivement le mois de mars pour le troisième tome.

52_liv10

challe12

Pile à lire

commentaires
  1. Je ne me suis pas encore laissée tenter par cette saga, mais pourquoi pas. Ca a l’air vraiment bien.
    Merci pour cette belle chronique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s