Archives de la catégorie ‘Contemporain’

 

Résumé:

Noah et Allie se sont connus alors qu’ils n’avaient que quatorze ans et, depuis,, l’amour n’a jamais cessé de les unir. Cinquante ans ont passé. A présent, Noah veille sur Allie atteinte de la maladie d’Alzheimer. Lorsqu’elle ressent les premiers symptômes elle lui fait une demande particulière: évoquer et revivre leur propre histoire…

Mon avis:

Il s’agit de mon deuxième SPARKS et je m’étonne encore qu’un homme puisse écrire des histoires si émouvantes, poignantes et avec tant d’amour.

Noah et Allie tombent amoureux a 14 ans lors des vacances d’été, mais la mère d’Allie qui pense que Noah n’est pas assez bien pour elle, les sépares. Pendant  plus de deux ans Noah écrira des lettres à Allie mais sa mère les interceptera car elle apprendra a sa fille que la situation social d’un homme et plus importante que les sentiments.

14 années passent, ils ont vécus un bout de leurs vie chacun de leur côté mais sans jamais s’oublier. Alors qu’Allie est fiancée et est sur le point de se marier à un riche Avocat, elle tombe sur un article dans le journal avec la photo de Noah, et là c’est le choc. Elle a le sentiment qu’elle doit revoir Noah coûte que coûte avant son mariage, elle décide de prendre 3 jours et de partir le retrouver, sans savoir ce qu’elle va y découvrir et sans savoir que cette rencontre ne les sépareras plus jamais.

L’histoire est principalement écrite sur les 3 jours que passe Allie près de Noah, puis on fait un bon de 49 ans à la maison de retraite, la partie la plus triste de l »histoire. Allie étant atteinte de la maladie D’Alzeihmer ne se souvient pas et Noah s’occupe d’elle tout les jours. Nous avons le droit a quelques lettres qu’ils se sont échangés durant leur mariage, des bouts de leur vie et de leur merveilleux amour qui donne envie à tout le monde. 14 années de séparation, 49 ans de mariage 5 enfants , une vie riche et comblé d »amour.

C’est un roman que j’ai apprécié il ma donné des frissons comme tout les SPARKS  ! La fin est juste étonnante puisque je ne m’attendais pas du tout mais alors pas du tout à cela . J’ai commencé les premières pages doucement, mais terminé le livre en une après midi à peine.

Ce qui m’a donné envie de lire ce livre c’est le commentaire d’n internaute sous l’article d’un couple qui après 60 ans de mariage décédais le même jours dans un hôpital a quelques heures d’intervalles. Juste bouleversant et incroyablement magique, comme quoi… l’Amour existe.

Challenge contemporain
 
Coup de coeur

 

Résumé 

 

« Un sacrée numéro, Idgie ! La première fois qu’elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l’étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne se sont plus jamais quittées. Ah ! Les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café … J’en salive encore ! »
Un demi-siècle plus tard, Ninny, quatre-vingt-six ans, raconte à son amie Evelyn l’histoire du Whistle Stop, en Alabama. Il s’en ai passé des choses, dans cette petite bourgade plantée au nord de la voie ferrée ! Et Evelyn, quarante-huit ans, mari indifférent, vie sans relief, écoute, fascinée. Découvre un autre monde. Apprend à s’affirmer, grâce à Ninny, l’adorable vieille dame.
Chronique du Sud profond de 1929 à 1988, ce roman tendre et généreux vous fera rire aux éclats et, au détour d’une page, essuyer une larme. Humour et nostalgie : une recette au parfum subtil

Mon avis:

Je ne sais pas quoi dire d’autre car le résumé dit tout sans trop en dire.

L’histoire de Evelyne qui va rendre visite à sa belle mère tout les dimanche en maison de retraite rencontre Ninny qui est un vrai moulin à parole. Elle se met à lui parler tout naturellement mais les premiers dimanches Evelyne ne pretait guerre attention à ce que la vieille dame lui racontais mais au fur et a mesure elle s’intéressa à l’histoire , celle de Idgie et de tout ses amis.
A force Evelyne reprend goût à la vie et commence à s’affirmer.

Il y a deux histoires en parallèle dans deux époques différentes j’adore ce style.

L’auteur à une écriture bourré d’humour et traite de sujets délicats pour l’époque comme par exemple l’homosexualité de Idgie, au début j’avais peur d’avoir mal compris et je me suis dit « Idgie c’est un homme?? » ben non, mais c’est raconté tellement simplement que s’en ai pas choquant car en 1960 et en Amérique profonde je ne sais pas si c’était bien vu ou pas, mais l’auteur raconte l’histoire de deux coeurs qui se sont trouvés et follement aimés, qu’importe le sexe ou l’apparence je trouve ça très mignon.

Il y a eu des passages qui m’ont fait mourir de rire (enfin presque puisque je suis encore là^^) alors le premier c’est quand le cercueil du Serial Killer est dans le train qui s’arrête à Whistle Stop, Stump le fils de Ruth et Idgie décide d’aller à la gare pour prendre le cercueil en photo, mais arrivé devant, il a une autre idée en tête et demande à son amie Peggy de soulever le couvercle puis le drap pour pouvoir prendre en photo le cadavre, sauf qu’elle n’a pas voulu le faire… va suivre un événement qui m’a fait beaucoup rire (mais je peux rien dire)

et le deuxième que j’ai vraiment bien retenue c’est Evelyne qui attend depuis 5 minutes sur le parking d’un supermarché qu’un papy quitte sa place sauf qu’au moment ou la place se libère deux jeunes filles lui pique sous le nez  … mon mari m’a dit que j’étais débile de rire après un bouquin mais il ne comprend pas c’est comme ça .

Enfin bref pour vous dire que ce livre traite de sujets graves tel que les relations Blanc/Noirs de l’époque, la guerre, le Ku Kux Clan mais aussi les maladies, la mort, mais je ne dirais pas que c’est écrit avec légèreté au point que l’on minimise les faits mais on va dire que les personnages sont courageux et sont heureux d’être ensembles, de partager des bonheurs simples , la solidarité, la générosité nous aide à traverser bien des épreuves, voilà ce que je retient de ce livre.

C’est un gros coup de coeur pour moi et une très belle découverte.

 

Challenge contemporain

 

Résumé:

 

Dans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne pour ces « prodigieuses créatures » dont l’existence remet en question toutes les théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d’un milieu modeste se heurte aux préjugés de la communauté scientifique. Celle-ci, exclusivement composée d’hommes, la cantonne dans un rôle de figuration.
Mary Anning trouve heureusement en Elisabeth Philpot une alliée inattendue. Cette vieille fille intelligente et acerbe, fascinée par les fossiles, l’accompagne dans ses explorations. Si leur amitié se double peu à peu d’une rivalité, elle reste leur meilleure arme face à l’hostilité générale.


Mon avis: 

C’est l’histoire de ces deux jeunes femme qui ne sont pas du même monde social mais tout autant passionnée de fossile, Lady Elizabeth et la jeune Mary Anning qui à été frappée par la foudre quand elle était bébé à survécu, est une chasseuse hors paire de fossiles. Miss Philpot est une vieille fille de la bourgeoisie avec un physique un peu ingrat mais une intelligence non négligeable qui se prend d’affection pour la petite Mary et elles vont à elles deux chasser sur la plage.
Au fils de l’histoire plusieurs personnages feront leur apparition, des hommes essentiellement qui vont faire chavirer le coeur de nos héroïnes.
Nos deux héroïnes défient tout au long du roman les normes de la société pour leur passion.

Après avoir lu La jeune fille à la perle j’avais l’occasion de lire celui ci, ce n’est pas un coup de coeur, mais c’était un agréable moment de passé avec ce roman.
J’aimerais lire tout les livres de Tracy Chevalier j’aime son univers et son écriture fluide.

 

Challenge contemporain 
Coup de coeur 
 

Résumé:

Bienvenue à Bascom où l’étrange famille Waverly alimente depuis des générations les légendes les plus fantasques. Il y a Claire qui, entre les plats aux vertus magiques qu’elle cuisine et la carapace qu’elle s’est forgée pour ne plus souffrir, pensait avoir tout ce dont elle avait besoin. Il y a Evanelle qui offre les objets les plus insolites mais dont l’utilisation se révèle forcément bénéfique à un moment donné. Et puis il y a Sydney qui revient après des années d’absence avec une fille de 6 ans et un secret qu’elle est déterminée à préserver… A cela ne manquait plus qu’un charmant voisin décidé à courtiser Claire la solitaire pour que la vie de tout ce petit monde s’emballe joyeusement !

Mon avis:

Par ou commencer pour vous expliquez à quel point ce livre et mon  COUP DE COEUR au dessus des autres coups de coeur tellement il m’a fait ressentir d’émotions.

C’est une histoire encore une fois comme je les aimes (ou je sais je me répète mais j’aime tout je n’y peux rien), de la magie dans un monde moderne, j’adore! des personnages plus attachants les uns que les autres, une histoire émouvante mais à la fois aussi basique que la vie de tout les jours, amours et autres enchantements cela porte bien son nom.

Ce que j’ai adoré aussi ce sont les histoires de familles:
la famille Young à toujours un homme Phineas car il est le plus fort de tout le village
la famille Clark est reconnue pour avoir des femmes très très coquines
la famille Hopkins ont des hommes qui ne se maris qu’avec des femmes plus âgées
et enfin la famille Waverley est reconnue pour la magie de leurs femmes.

Je me reconnais beaucoup dans Claire, elle à une peur panique de l’abandon, aime la routine et la stabilité (je suis très mémère et j’assume) et elle est très attachée à ses habitudes.
De plus sa soeur me fait penser à la mienne, avec sa vie à l’opposer de Claire .

Evennelle est une femme attachante et pleine de surprise avec ses cadeaux qui servent toujours.

Et la star pour moi, le pommier! avec une véritable personnalité.

La  fin du livre m’a fait frissonné, j’étais même déçu que le livre se termine déjà , mais je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un petite larme avec Bay, la fin n’est pas triste elle est juste émouvante et je comprend tout à fait la sensation de Bay et son bonheur à cette vie qu’elle a toujours rêver d’avoir, car c’est mon cas aujourd’hui.

Et encore un petit plus pour la couverture de cette édition que je trouve simple mais sublime.

 

Challenge Drames
Coup de coeur

 

Résumé:

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville…

Mon avis:

C’est un coup de coeur pour moi, j’ai lu ce livre dans le cadre du challenge drame 2013 de Livraddict, encore une fois je ne dirais jamais assez à quel point j’adore les baby challenges de Livraddict qui me permettent de découvrir énormément de livres que je n’aurais peut être pas lus en temps normal .

C’est donc l’histoire de cette jeune fille qui devient servante dans une famille bourgeoise dans les années 1664 (j’adore cette époque) pour pouvoir aider à nourrir sa famille .
Griet est une jeune fille de 15 ans avec un coeur pure et simple, je l’adore elle est attachante et à la fois fragile et forte.
Un roman qui débute avec la présentation de sa nouvelle vie dans cette famille bourgeoise, les tâches ménagères, les problèmes qu’elle rencontre pour se faire intégrer au seins de la famille, puis l’autre moitié du livre est concentrer sur ses relations avec le peintre. Je m’attendais vraiment à une histoire d’amour banale mais non, c’est juste platonique et cela m’a un peu perturbé par rapport au résumé du livre. Ce peintre va faire son portrait en « cachette » d’une façon inédite pour l’époque et qui va faire beaucoup jaser.

C’est une histoire « lente » mais pas monotone, qui encore une fois m’a bercé tout le long, le livre se lis et se relis, l’écriture est maîtrisée et simple à la fois.

Il me hâte de découvrir « Prodigieuses créatures »

 
Challenge historique
Résumé:
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son voeu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte.
 
Mon avis:
C’est un livre que je classe dans la catégorie « lecture du dimanche », le genre de roman que l’on lis pendant les longs dimanche d’hiver.


 
Carole Martinez, je l’ai découvert avec « Le coeur cousu » qui à été mon dernier coup de coeur, elle à un style d’écriture particulier avec lequel j’ai adhéré tout de suite.
 
L’histoire de cette petite Esclarmonde qui refuse de se marier et qui se fait emmurer est assez surprenante. Elle se fait violer le matin même par son père et donne naissance 9 mois plus tard à son fils . Elle est considéré comme Sainte. En ce faisant Emmurer Eslarmonde apporte la paix dans son village, les villageois pensent que c’est grâce à ses prières qu’elle écarte le malheur de leur village, alors quand ils apprennent qu’Esclarmonde veux retrouver sa liberté , ils deviennent fou. 
 
C’est une histoire écrite avec beaucoup de poésie même si Carole Martinez n’a aucune pitié pour son héroïne et lui fait vivre quelques tortures cela est écrit avec une telle douceur que s’en est pas choquant.
 
Ce livre n’est pas un coup de coeur mais j’ai passé un agréable moment à lire ses pages.

Résumé:

Morgane Liemare, jeune et brillante psychologue pour enfants, dotée de dons d’empathie et de clairvoyance, vit par deux fois sa vie basculer. La première fois, lorsqu’elle fut la victime d’un horrible drame. La seconde, le jour où le petit Rémi Bancks entra dans son service de psychologie. L’arrivée de Rémi n’allait pas seulement réveiller des secrets endormis depuis des années, elle allait aussi avoir des répercussions inattendues et bouleverser plusieurs vies…

Mon avis:

J’ai découvert l’auteur sur facebook, le livre et la critique d’un bloggeuse m’a donné envie de le lire, j’ai donc contacter l’auteur qui me l’a envoyé dédicassé, j’étais très heureuse.

L’histoire sur le fond me plait, la couverture est magnifique mais le contenu… ce n’est que 200 pages pour une histoire de ce genre c’est beaucoup trop court! le dialogue entre les personnages m’a parfois enervé, j’ai mis une heure pour le lire et heureusement je n’aurais pas mis plus! beaucoup trop stéréotypé, le flic macho vulgaire, la belle « doctoresse » gaulé comme la mort mais qui se cache, trop parfaite, le magnifique dr « ken » … enfin bon des personnages vus et revus! j’ai besoins d’autres choses, de choses nouvelles .

C’est vraiment dommage le livre part vraiment bien avec une histoire qui à beaucoup de potentiel, mais il faut vraiment la développé,iln’ y a pas de suspens en tout cas pas assez pour moi et pas assez de profondeur non plus à mon goût.




Challenge contemporain 

Résumé: 

Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l’oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire… En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets durndomaine… Dans Le jardin des secrets, Kate Morton montre qu’elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l’imaginaire.

Mon avis:
J’ai découvert Kate Morton dans les Brumes de Riverton que j’avais adoré. Donc je partais confiante pour ce titre.
C’est avec plaisir que je me suis laissé entrainer dans ce livre avec ce secret de famille, l’histoire de Nell découverte à 4 ans sur un port en Australie et qui découvre à 21 ans qu’elle est une enfant trouvée, et au décés de son père adoptif on lui remet la valise qu’elle transportais avec elle à 4 ans, de là elle va se mettre en route pour l’Angleterre et essayer de percer le mystère et retrouver les 4 premières années de sa vie! Puis Nell décède et Cassandra sa petite fille et héritière découvre que Nell à acheter un cottage en Angleterre et décide donc de partir elle aussi, pour découvrir le secret bien gardé de sa grand mère.
On peut suivre l’histoire de façon original dans 3 époques differentes (1900/1970/2000) par trois femmes Eliza, Nell et Cassandra 3 générations pour un même secrets. Cette façon d’écrire vous garde en haleine jusqu’a la fin on passe d’un personnage à un autre sans jamais s’ennuyer, ne dévoilant juste ce qu’il faut pour que l’on dévore le livre jusqu’a la derniere page.
Ce n’est pas un coup de coeur mais un bon livre pour passer son dimanche sous la pluie! 
Challenge contemporain 

Résumé:

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité. Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère.
Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore…

Mon avis:

Apres des débuts très difficiles, j’ai lues les 40 premieres pages en presque 15 jours, si si! je ne comprenais pas du tout le lien entre le résumé qui présentais Lila comme une surdouée et le début de l’histoire ou il la présentais comme une petite fille handicapé moteur, et avec une déficience mentale… j’en ai parler sur ma page facebook ou d’autres lecteurs qui avaient lus le livre mon dit de m’accrocher ! ce que j’ai fait et que je ne regrette pas du tout!
Lila est vraiment surprenante, ce livre est vraiment surprenant , son histoires et hors du commun et cet amour qu’elle voue a sa mère jusqu’au bout qui la poussera à s’accomplir pour connaitre sa vérité, son histoire , je trouve ça vraiment remarquable!

J’ai beaucoup aimé sa rencontre avec les livres, ce qu’elle ressent vis à vis de toutes ses pages qu’elles dévores sans compter et aussi le passage sur le SANSOR, alors au début je me suis dit « nonnnn ce n’est pas ça, ça ne peux pas être CA! « , pour son « entrée » dans la puberté, le Ministère lui offre une SENSOR, ce qui est en faite un Vibro, c’est comment dire, une délicate attention ! mais bon l’utiliser minimum deux fois par semaine devant des caméras… moyen!
Enfin bref cela m’a beaucoup fait rire!

Je recommande ce livre malgré un début difficile il vaut le coup de s’accrocher.

Challenge DRAME 2013

 

Résumé:

 

 » Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu’il était assis à côté d’elle et s’amusait de ses réactions.  » Quand on trouve l’âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une  » liste  » de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois.

Mon avis:

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge DRAME 2013 sur Livraddict. Vu mes deux derniers romans je me suis dit que j’allais lire quelque chose de plus léger… si on veux! 
Ce livre vous met dans l’ambiance des la première page et vous annonce la couleur pour la suite! Je n’ai pas eu de difficultés à me mettre à la place de HOLLY, souvent durant ma lecture je me posais la question : Et si c’était moi demain? Comme toutes personnes amoureuses on a peur de perdre la personne que l’on aime le plus. 
Je trouve ce roman bien écrit, facile à lire à la fois drôle et touchant. 
« La liste » va permettre à Holly, petit à petit, de faire son deuil , j’étais moi aussi dans l’attente de découvrir ce qui avais d’écrit dans les enveloppes « ps: je t’aime… » me faisait mal au coeur à chaque fois! 
C’est un livre que je recommande chaudement une magnifique histoire pleine de courage qui nous montre que oui on peu se sortir d’un deuil cela prend le temps que ça prend mais il faut continuer a vivre.

 

Mon enveloppe préféré :
 
« Un soleil pour mon soleil. Afin d’éclairer les jours sombres du mois d’octobre que tu detestes tant. Je suis très fier de toi, ma belle, ma femme à moi .
 
PS1: Je t’aime… »